Chant de marin : la cuvée du Festival dans les restaurants du port de Paimpol


Rédaction Paimpol - La Presse d'Armor
De gauche à droite : Jeanne Passard, Pierre Morvan et Pascal Rubon présentent la Cuvée du festival 2019.

De gauche à droite : Jeanne Passard, Pierre Morvan et Pascal Rubon présentent la Cuvée du festival 2019.

La nouvelle cuvée du Festival du Chant de Marin est arrivée dans les restaurants du port de Paimpol

Samedi 25 mai, Pascal Rubon, patron du Cellier du Goëlo, a reçu Pierre Morvan, président du Festival du Chant de Marins, et Jeanne Passart, la vice-présidente, pour présenter la traditionnelle « Cuvée du Festival », élevée au Domaine Sainte-Léocadie, dans le Minervois.

On ne dira jamais assez la difficulté de la tâche des membres du Comité d’organisation du Festival du Chant de Marins, notamment à l’heure de sélectionner les vins qui formeront la cuvée spéciale de la fête.

L’éthique et l’étiquette

 

Pascal Rubon indique : 

Le choix de vin est important pour notre image, celle du vigneron et celle du Festival. 

Pierre Morvan abonde dans ce sens :

Il est primordial pour l’éthique et l’étiquette.

Et justement, la tâche du comité de sélection (qui repose entièrement sur les épaules de Pierre Morvan et Jeanne Passard, avec les avis éclairés de Pascal Rubon) ne consiste pas simplement à choisir le contenant et sa décoration, mais aussi bien sûr les vins qui seront proposés au public, aux musiciens et aux équipages.

Doutes et re-doutes

Le président du festival :

Nous avons été amenés à choisir parmi un large choix de viticulteurs (6 au total) pour désigner le domaine qui fournira les vins rouge, blanc et rosé de la cuvée 2019. 

Au bout du bout d’une interminable réunion de travail, faite de doutes et d’hésitations, conduisant à revenir plusieurs fois sur chaque échantillon pour être sûr de ne pas se tromper, le jury, admirable d’abnégation, a fini par opter pour le domaine Sainte-Léocadie, qui fournissait déjà le Festival depuis 3 éditions.

 Je suis fier, affirme le maître des lieux, de présenter un joli domaine qui fait des vins de qualité, fruits d’une agriculture raisonnée. 

Dans les bourriches

Depuis 2017, la cuvée du Festival n’est plus seulement composée de vin rouge, mais également de blanc et de rosé.

Ces bouteilles seront présentes dans les bourriches offertes aux équipages de navires présents dans le port lors du Festival, mais également au restaurant des musiciens qui sert environ 1 500 repas par jour.

La nouveauté 2019 est que la cuvée sera aussi proposée par les restaurants du port, lui offrant ainsi une plus grande visibilité.

Il est aussi évidemment en vente au Cellier du Goëlo, rue de la Vieille-Poissonnerie.

Plus tôt cette année

Enfin, encore une nouveauté avec la sortie de cette cuvée plus tôt dans l’année.

D’habitude, le comité de sélection se réunissait lors des Journées Portes-Ouvertes du Cellier du Goëlo.

Cette année, le choix du vin a été fait plus tôt afin qu’il soit déjà disponible pendant ces journées qui auront lieu jeudi 30 mai, vendredi 31 mai et samedi 1er juin. Ce sera l’occasion de découvrir et d’acheter la cuvée 2019 du festival mais également de rencontrer le viticulteur.

Les bouteilles sont au prix de 7,50 €. 5 000 étiquettes ont été imprimées.

Previous
Next Post »