Fédérale 3. Historique, Sarcelles est en Fédérale 2 !


Joseph CANU - La Gazette du Val d'Oise
Pour Yoann Pinot et ses joueurs, la saison est réussie.

Pour Yoann Pinot et ses joueurs, la saison est réussie. (©J.-L. A.)

C’est une journée historique pour le rugby de sarcellois (Val-d’Oise). Pour la première fois le club accède à la Fédérale 2 grâce à sa qualification en 8es de finale du Championnat de France aux dépens d’Évreux.

L’Aas Sarcelles s’était imposée en Normandie le 19 mai (26-18), et elle a conservé son avantage, dimanche 26 mai, à domicile (17-17), sans son centre Amine Kemmas (blessé, saison terminée). Ce score nul ne reflète pas la physionomie du match. Sarcelles menait 17-3 à un quart d’heure de la fin. Évreux a égalisé (à 15 joueurs contre 14) sur un second essai entaché de deux en-avant. Qu’importe.

Voilà une deuxième accession en deux ans depuis la division d’Honneur, une grosse performance pour le duo d’entraîneurs Yoann Pinot et Olivier Missoup, « avec une équipe qui n’est pas un groupe de mercenaires, de Qataris », insiste le premier selon lequel un mauvais procès a été fait au club lorsqu’il a beaucoup recruté à l’intersaison.

« Environ 60 % des joueurs ont été formés à Sarcelles, ils en sont partis, ils sont revenus », rappelle Yoann Pinot.

Cadettes championnes de France

Sekou Macalou, lui, n’est jamais revenu, cependant le jeune troisième-ligne du Stade français n’a pas oublié ses copains. Il a donné le coup d’envoi de ce 16e de finale retour. Tout un symbole du caractère formateur de l’association qui s’étend à son effectif féminin.

« La plus grande fierté, ce sont les gamines, qui apportent un titre de championnes de France au club le même jour », insiste le coach à propos des cadettes (moins de 16 ans), victorieuses en finale face à Millau (21-19).

Les cadettes de l'Aas Sarcelles sont championnes de France après avoir battu Millau (Aveyron, 21-19) en finale.

Les cadettes de l’Aas Sarcelles sont championnes de France après avoir battu Millau (Aveyron, 21-19) en finale. (©D.R.)

.

. (©D.R.)

Dans un hommage intergénérationnel, Yoann Pinot a aussi « une grande pensée pour les anciens du club, ceux qui nous ont quittés, ceux qui sont partis… »

L’aventure continue. Le premier objectif, celui assigné par le président Fabrice Dolo, a été atteint avec la montée. Le deuxième, celui du staff, c’est d’aller plus loin.

« Le groupe a les moyens de passer un ou deux tours de plus. On serait tristes, Olivier et moi si la saison devait s’arrêter dimanche prochain. »

Sarcelles affrontera Saint-Denis. Un gros derby s’annonce entre deux formations qui se ressemblent et dont plusieurs des joueurs sarcellois étaient dans le camp d’en face il y a un an. Sacrées retrouvailles sur terrain neutre (à Gennevilliers ou à Houilles), le dimanche 2 juin.

Jean-Luc ARTO

Previous
Next Post »