A Saint-Brieuc, les habitants de la Ville Jouha veulent garder un poumon vert


Yann André - Le Penthièvre
Le collectif Transition émane en partie de l’association Plan D dédiée à la restauration d’une ancienne brasserie à la Ville Jouha.

Le collectif Transition émane en partie de l’association Plan D dédiée à la restauration d’une ancienne brasserie à la Ville Jouha. (©DR)

Aspirant à la préservation du seul site encore naturel du quartier de la Ville Jouha, à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), le collectif Transition propose une alternative à un projet d’aménagement d’un lotissement de 30 maisons prévu par la municipalité.

Ce collectif se mobilise afin que les 22 000 m2 de terrains actuellement en friche à l’ouest de la ville soient « un poumon vert respectueux de la biodiversité » et non un nouvel ensemble de maisons individuelles.

Conserver un espace ouvert, naturel et public

« Notre souhait serait de conserver cet espace ouvert, naturel et public, d’y héberger des jardins familiaux, des parcelles de maraîchage cultivées sans chimie, un verger communal, des espaces de détente et de loisirs pour les familles, des jeux pour les enfants et un habitat intergénérationnel et adapté. Ce lieu vecteur de liens sociaux serait aussi l’occasion d’une sensibilisation à l’écologie, à la faune, à la flore… », résume Brigitte.

Enquête publique jusqu’au 20 septembre

L’enquête publique relative à l’implantation de ce lotissement se poursuit jusqu’au vendredi 20 septembre, avant le vote en conseil municipal.

Une occasion unique de faire des remarques, des observations et des contre-propositions.

Les registres dans lesquels chacun peut annoter ses aspirations sont disponibles au service urbanisme de la mairie 7, rue Poulain Corbion (derrière l’hôtel de ville), du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h ou au service droit des sols de la mairie 4, rue Félix Le Dantec, le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h30 à 12h, et le mercredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h. La dernière permanence du commissaire-enquêteur aura lieu de 9 h à 12 h le vendredi 20 septembre à la salle du conseil municipal de l’hôtel de ville.

Il est également possible d’adresser un courrier à l’attention du commissaire-enquêteur, Jean-Jacques Tremel, ou un mail au service urbanisme : urbanisme@saint-brieuc.fr

Contacts : tél. 06 65 66 92 16 ou brieuclef@lilo.org

Previous
Next Post »