Portrait chinois - A Pontivy, la bijouterie Anne de Roca, c'est une affaire de famille

Description :


journaliste.pontivyjournal - Pontivy Journal
Solène Picaut, Sophie Furlan et Sylvain Picaut.

Solène Picaut, Sophie Furlan et Sylvain Picaut travaillent en famille à la bijouterie Anne de Roca, à Pontivy (Morbihan). (©Pontivy Journal)

Cette semaine, notre portrait chinois est consacré à l’équipe de la bijouterie Anne de Roca, à Pontivy (Morbihan). Sa particularité : elle travaille en famille.

Votre principale qualité ?

Sylvain ? Je suis passionné. Tout ce que je fais, je le fais avec passion.

Solène ? C’est hyper dur de parler de soi. Je ne sais pas du tout. Enthousiaste, j’ai la joie de vivre.

Sophie ? Rigoureuse.

 

Votre principal défaut ?

Sylvain ? J’ai un gros carton de défauts (rires) ! Je suis assez susceptible.

Solène ? Je suis très maniaque. Ça peut être embêtant pour les autres (rires) ! J’aime quand tout est fait à mon idée. J’ai une ligne et j’aime bien suivre ma ligne.

Sophie ? Je suis vite stressée. Je prends peut-être trop les choses à cœur, et ça me met sous pression.

 » Je ne suis pas trop ciné »

La qualité la plus importante chez vos amis ?

Sylvain ? La simplicité pour moi. Les gens humains, ceux qui ne font pas de ronds de jambe. L’humour aussi. J’ai des amis qui ont tous comme point commun d’être drôle.

Solène ? La sincérité. Ne pas tricher.

Sophie ? La sincérité.

 

Votre plus grande phobie ?

Sylvain ? Le milieu hospitalier.

Solène ? Je ne sais pas du tout. Je ne pense pas en avoir.

Sophie ? Le vide.

 

Si vous étiez un acteur ou une actrice célèbre ?

Sylvain ? Edouard Baer. Un des films que j’ai adoré, c’est La Bostella. Cultissime.

Solène ? Catherine Frot.

Sophie ? Je ne suis pas trop ciné.

 

Si vous étiez une pierre précieuse ?

Sylvain ? Une turquoise pour le côté cow-boy.

Solène ? Un saphir rose, j’adore.

Sophie ? Un saphir bleu. C’est ma pierre.

 

Votre saison préférée ?

Sylvain ? Le printemps. Parce que c’est l’époque ou il y a les plus belles courses cyclistes à la télé (rires) !

Solène ? Le printemps. Il y a une longue série de mois chaud qui arrive.

Sophie ? L’hiver pour le côté cocooning, le feu de cheminée.

« Les publicités trop fortes, ça m’agresse »

Le mot que vous détestez le plus ?

Sylvain ? Angoisse. Je déteste ce mot. Je n’aime pas les fautes de français.

Solène ? Il y a plein de mots que je déteste. Complot.

Sophie ? Les mots qui sont mal dits, et pas dans le bon contexte. Chaque mot a un sens.

 

Votre prénom féminin préféré ?

Sylvain ? Gabrielle.

Solène ? Gabrielle. On est obligé de dire le même, c’est notre fille.

 

Le bruit que vous détestez le plus ?

Sylvain ? Les mobylettes. Je ne peux pas supporter ça.

Solène ? Il y a plein de bruit que je n’aime pas. Les publicités trop fortes, ça m’agresse.

Sophie ? Les bruits de bouche quand on mange !

Sylvain ? Quand tu manges sur une mobylette c’est encore pire (rires) !

 

La faute que vous pourriez pardonner ?

Solène ? Je peux tout pardonner aux gens que j’aime. En discutant, on peut pardonner.

Sylvain ? Moi aussi. Je peux tout pardonner. Qu’on se soit trompé sur moi, ça, je peux pardonner.

Sophie ? C’est dur comme question. Les fautes que je ne pourrais pas pardonner, ça, je sais (rires) !

« J’ai toujours adoré Iggy Pop »

Si la réincarnation existait, en quoi aimeriez-vous être réincarné ?

Solène ? Un lézard, pour lézarder au soleil !

Sylvain ? En chat.

Sophie ? En chat. Feu de cheminée et chat, ça va ensemble (rires) !

 

Votre musique préférée ?

Sylvain ? J’aime beaucoup de choses. Le rock. J’ai toujours adoré Iggy Pop, c’est celui qui ne déçoit jamais.

Solène ? Les musiques créoles, antillaises. Soleil !

Sophie ? Ça dépend des humeurs. C’est la réponse la plus sincère.

 

Votre lieu préféré à Pontivy ?

Sylvain ? La place du Martray.

Solène ? Le bord du canal, le halage. J’aime bien être au bord de l’eau.

Sophie ? Le Sparfell (devenu le Missyl).

 

Votre philosophie de vie ?

Sophie ? Carpe diem.

Sylvain ? J’aime beaucoup les Monty Pythons, always look on the bright side of life (regarde toujours le bon côté de la vie).

Solène ? C’est une façon de voir les choses. On peut tout réussir, tout est possible.

 

« Le commerce est vraiment une passion »
Ouvert depuis décembre 2005, la bijouterie Anne de Roca, c’est avant tout une histoire de famille. Sylvain Picaut travaille au côté de sa femme Solène et de sa belle-sœur, Sophie. « Le gérant, c’est le papa de Solène et Sophie, Marcel Sibioude », explique Sylvain Picaut.
Solène Le Cornec, quatrième membre de l’équipe, a rejoint la bijouterie depuis environ dix ans. « C’est un travail d’équipe, toutes les décisions sont prises à quatre. »
Sylvain Picaut ne devait rester que quelques semaines, afin d’aider à l’ouverture : « Quinze ans plus tard, je suis toujours là. J’ai toujours travaillé dans le commerce. Je vendais et réparais des vélos auparavant. C’est comme ça que j’ai commencé. Que l’on vende des vélos ou n’importe quoi, le commerce est vraiment une passion, pour nous trois. Ce n’est pas l’objet qui me passionne mais les gens. Voir des gens différents, etc. »
Montres, bijoux en or ou en argent, Swarovski, réparation, création, il y en a pour tous les goûts : « Nous avons un joaillier qui fabrique et dessine à l’atelier », précise Solène Picaut.

Infos pratiques. Bijouterie Anne de Roca, 39 rue Nationale, à Pontivy. Ouvert du lundi au samedi de 9 h 30 à 19 h (en continu).Tél. 02 97 25 54 28.

Via https://ift.tt/2PdbC4b

Partagez cet article :

Previous
Next Post »